Pourquoi ?

14 mars 2013 par Guerlain
  • réduction à la cuisson pour le film, où l’on coupe de nombreuses séquences marquantes, édulcoration pour la série TV, où l’audience "familiale" oblige à effacer les scènes les plus crues. L’avantage de la BD, alors ? Comme au cinéma, les coupes sont nécessaires. Mais la force de la BD, c’est l’ellipse, Ce n’est pas l’ellipse qui fera rentrer toute la complexité de 700 pages dans x fois 64 pages de bande dessinée. Si le film a réduit à la cuisson, la bande dessinée le fera aussi. Reste à ce que cette réduction n’affadisse pas le récit. Le film s’en tirait plutôt bien, grâce, entre autres, à une photo impeccable (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD