Auteurs et éditeurs s’entendent sur un nouveau contrat d’édition à l’ère du numérique

23 mars 2013 par David Chauvel
  • Si vous êtes français, le bon sens semble être d’avoir des contrats rédigés en/sous droit français. Car en cas de conflit avec votre éditeur et de procédure juridique, vous ne vous heurterez pas au "droit belge" ou "droit suisse" qui demandes juristes spécialisés...

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.