Auteurs et éditeurs s’entendent sur un nouveau contrat d’édition à l’ère du numérique

25 mars 2013 par jeff
  • Pour y être passé, je dis : entreprise française, pour être en conflit avec un éditeur belge, avec avocats belges pour moi, c’est très compliqué et très long et très cher.
    Eloignement, différence des lois, "non réponse " vous allez y laisser votre jeunesse. Alors qu’un conflit avec un éditeur Français peut être réglé bcp plus facilement,
    soit par le médiateur du SNAC, soit par une simple lettre d’avocat et tout rentre dans l’ordre. Just my two cents avis et expérience perso, éditeurs (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.