Marc-Antoine Mathieu, c’est chié !

4 avril 2013 par Gallien Chanalet-Quercy
  • "Récapitulons. Nous sommes donc nulle part, sans espace, sans temps... et sans histoire". Voilà qui devrait être bien ennuyeux. Mais bon, tant qu’on a un héros, on devrait s’en sortir. Comment ? Lui aussi à disparu ? Julius Corentin Acquefacques a passé le mur du temps et provoqué un décalage narratif qui l’a exclu de son récit !
    Que fait-on quand l’album dont on est l’un des personnages perd son histoire et son héros ? On part à sa recherche, pas le choix, c’est un principe existentialiste simple (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD