Bisou, le pari "girly" de Delcourt

6 avril 2013
  • Et oui, cible. La cible de Tintin et spirou c’était les garçons, les boy-scouts, la cible d’Aggie c’était les filles, la cible des Elvifrance c’était les trouffions et les célibataires. Il y a toujours eu des ciblages de clientèle/lectorat dans la BD, que ça vous déplaise ou non.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.