JEAN-YVES DELITTE : Le Joli Conte du Redressement Judiciaire

28 août 2013 par laurent SIEURAC
  • A priori, dans le cas ou l’auteur aurait en effet 10 albums à faire chez cet éditeur, il doit toujours y avoir une clause de résiliation du dit contrat si l’éditeur venait à lui refuser 2 ou 3 albums d’affilés.
    Reste à mettre autant d’ardeur à produire un synopsis voire un scénario aux antipodes de ce qu’attend le nouvel éditeur, si tant es qu’il attende quoique ce soit !

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD