JEAN-YVES DELITTE : Le Joli Conte du Redressement Judiciaire

2 septembre 2013
  • Il doit y avoir un gros stock d’invendus, puisque la société est en redressement judiciaire
    Pas grand-chose à voir, le redressement judiciaire c’est quand on ne paye plus les fournisseurs. Je ne suis pas sûr qu’il y a beaucoup d’invendus de Bourgeon qui est un gros vendeur, et les éditeurs impriment en fonction de ce qu’ils vendent. Si un éditeur reprend les titres il devra réimprimer, il ne peut pas vendre des albums avec un logo autre que le sien sur la (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD