EXCLUSIF : Glénat rachète les actifs des éditions 12 bis

8 septembre 2013
  • Si les derniers albums annoncés ne sont pas sortis, c’est que simplement l’éditeur gravement défaillant a des dettes "un peu partout" (auteurs, imprimeurs, ...). Les imprimeurs, connaissant la situation précaire de l’éditeur (pour ne pas dire son insolvabilité), ont donc légitimement exigé un paiement à l’impression. Les caisses étant vides !...
    Quant à une suite et une reprise par Glénat, la situation est loin d’être évidente. Il serait souhaitable d’avoir connaissance de l’arrêt rendu par le tribunal de commerce de Paris le 04/09. Tous les auteurs qui ont des créances échues et impayées peuvent légalement (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.