Glénat rachète les actifs des éditions 12 bis mais pas Bourgeon

10 septembre 2013
  • J’avais juste une question, mais je ne suis pas certain que mon message passe et que David Chauvel y réponde.
    Mais bon, je tente :
    Si son travail d’éditeur a des côtés enthousiasmant à mettre sur pied un projet et de le voir vivre, qu’en est-il de sa "fibre syndicaliste" quand il propose aux auteurs des prix de pages en baisse( directives de Guy Delcourt) qui tirent l’auteur dans la précarité ???
    Le vit-on bien ?

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.