Cher Régis Debray - Par Alexandre Franc - Futuropolis

5 novembre 2013 par Raoul
  • Un beau livre, qui permet à la bande dessinée de trouver sa place à côté de, où "sur les épaules de", la pensée d’un intellectuel majeur. En bonus, c’est une bonne bande dessinée consacrée à la bande dessinée : quand Alexandre Franc écrit "Je préfère les bandes dessinées à la vie. La vie est imparfaite, c’est une esquisse qu’il nous faudrait plusieurs autres vies pour retravailler. Une bande dessinée, on peut la reprendre autant de fois que nécessaire" (p. 43), on croit lire une paraphrase de Truffaut qui disait la même chose du cinéma, quasi-mot pour mot, dans "la Nuit américaine". Franc est dévoué à son art, (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.