Eiji Otsuka dévoile les secrets du manga japonais au Toulouse Game Show

24 novembre 2013 par ange bleu
  • Je ne pense pas que souligner qu’il existe des particularités selon les pays (ou certains) dans la conception et la réalisation de BD constitue une forme d’erreur ou une volonté de ségrégation.
    Certes aujourd’hui les échanges culturels entre les pays n’a jamais été aussi fort et important, et c’est une bonne chose, mais signifier qu’il existe des particularités "historiques" me semble faire sens car s’il existe des points communs, il existe aussi des différences. L’un n’exclut pas l’autre et ce n’est pas nécessairement sous une forme d’opposition. Parler de différence ne signifie pas forcément vouloir (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.