Juanjo Guarnido : « Le dernier Blacksad parle de la littérature américaine et de la pulsion créatrice qui portait la Beat Generation. »

29 novembre 2013 par François Lerouge
  • Album beau visuellement (comme toujours), qui se laisse lire, mais qui est très anecdotique. Vite oublié... Mais la bonne nouvelle est que le scénario est moins ambitieux, donc moins prétentieux que d’habitude. Quoiqu’en disent les auteurs dans les interviews quand ils parlent de la "beat generation". Blacksad est dans une voiture jaune et il lui arrive diverses aventures. Point. Et on passe à autre chose...

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD