Pauvre Teulé

8 décembre 2013 par Simon
  • Monvoisin a fait du graphiquement (politiquement) correct, mais on est maintenant en 2013.
    Absurde. L’époque de Monvoisin était comme les États-Unis d’aujourd’hui, graphiquement : liberté sur la violence, limitation sur la nudité. Les tableaux de martyres ou de batailles étaient sanglants, les contes pour enfants tout autant.
    Monvoisin aurait pu peindre du sang, il a choisi la supériorité du symbole. Et s’il vous avait donné le sang que vous réclamez, il aurait alors donné à la flaque la forme de la France : on peut toujours s’élever au-dessus du trivial !
    Bref, vous lui attribuez vos impotences (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD