41e FIBD, retour à l’orthodoxie

22 décembre 2013
  • Si on veut féminiser les noms de métiers, faisons-le dans les rêgles de la grammaire française, pas en rajoutant un stupide E qui ne veut rien dire, qui ne s’entend pas à l’oral et donne juste l’impression que celui qui parle ou écrit est un analphabète.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD