Ainsi soit Benoîte Groult - Par Catel - Éditions Grasset

23 décembre 2013 par Aurélien PIGEAT
  • Parce que, et ça prolonge l’autre débat sur l’autre sujet, en français, pour les néologismes, lorsqu’il y a dérivation, c’est l’usage qui dicte la façon de faire, et l’usage va au plus simple, ici le "-e" en plus. Pour les nouveaux verbes, construits sur de nouveaux substantifs, c’est le premier groupe qui s’impose comme norme la plupart du temps.
    On peut vouloir inventer d’autres formes, en "-euse" ou "-trice", mais elles ne prennent guère en règle générale car, malgré des effets d’écho évidents avec d’autres mots assez proches du point de vue des sonorités, elles ne tirent pas leur légitimité d’une (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.