Philippe Druillet en plein Delirium

  • Rares sont les dessinateurs de bande dessinée qui se consacrent exclusivement au 9e art. Par besoin de diversifier ses sources de revenus, de se garantir contre les aléas du métier, mais surtout pour « respirer », pour se frotter aux autres arts, quitte à quitter la bande dessinée pour un instant. À ce titre, le parcours de Philippe Druillet qui publie ces jours-ci son "autoportrait", "Delirium", chez Les Arènes, est exemplaire.
    "Je suis mal-né, c’est le drame de ma vie. Je voulais être prince ou (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD