Patrick Gaumer : "Sans Cauvin, sans Rosinski, des maisons comme Dupuis ou le Lombard ne seraient pas où elles en sont aujourd’hui."

15 janvier 2014 par Yaneck Chareyre
  • Vraiment, cette rhétorique où tout se vaut me déplaît fortement.Il n’y a bien que dans la bd, art qui ne s’assume pas encore vraiment comme tel, qu’on le retrouve. Qui irait, dans le cinéma, mettre sur le même plan Chris Colombus et Woody Allen ? Ou dans le roman, Bernard Werber et Jean D’Ormesson. Il y a une hiérarchie évidente dans l’art, et la bd n’y fait pas exception.
    Raoul Cauvin est en effet un auteur incontournable de la bd franco-belge. Le nier serait pure mauvaise foi. On ne peut que reconnaître sa capacité à faire rire sur la durée un public plusieurs fois renouvelé, des Tuniques Bleues à (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.