Patrick Gaumer : "Sans Cauvin, sans Rosinski, des maisons comme Dupuis ou le Lombard ne seraient pas où elles en sont aujourd’hui."

15 janvier 2014 par Michel Dartay
  • Dans le Cauvin, celui-çi reconnait plusieurs fois l’admiration qu’il éprouve pour Zidrou qui est capable de concilier humour et émotion, des lectures à la fois divertissantes et propices à susciter la reflexion du lecteur. Il y a une différence de génération entre les deux auteurs.
    Bravo en tout cas à Patrick Gaumer qui aprés ses livres sur Tibet et Duchateau, s’est penché à nouveau sur deux auteurs à la longue carrière, rarement récompensés par les trophées.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.