et oui : "Sans Cauvin, sans Rosinski, des maisons comme Dupuis ou le Lombard ne seraient pas où elles en sont aujourd’hui."

16 janvier 2014 par Oncle Francois
  • Car il s’agit d’auteurs productifs qui ont longtemps travaillé l’échine courbée, penchés sur leur table à dessin ou leur machine à écrire. Monsieur Cauvin avait un diplôme qui ne servait à rien (la linogravure....), les universités françaises ont voulu dupliquer ce système avec de longues études de sociologie, langues orientales, économie, pour lesquelles in n’y a que très peu de demande en entreprises. Ensuite il travailla dans le studio de dessin animé Dupuis et à la photocopieuse Rank Xerox. Il avait déjà plein d’idées, mais le rédac-chef de l’époque, ami de Peyo et de Franquin, ne trouvait pas son humour (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.