et oui : "Sans Cauvin, sans Rosinski, des maisons comme Dupuis ou le Lombard ne seraient pas où elles en sont aujourd’hui."

16 janvier 2014 par Michel Dartay
  • Oui, Delporte avait un talent de scénariste, et c’était effectivement un bon rédac-chef, maintenant nul n’est infaillible, d’ailleurs c’est l’érosion des ventes qui semble avoir justifié son licenciement. Cauvin n’a jamis prétendu être un clone de Goscinny, il a essayé de fabriquer son propre style. Pour Goscinny, je ne suis pas sûr que les relations entre les deux hommes aient été des plus cordiales, car à la fin des années cinquante, Goscinny avait du mal à se faire publier dans Spirou, à part Lucky Luke, déjà installé grâce à Morris.
    Pour être plus comparatif, Delporte a co-écrit une courte série sur (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.