Thierry Coppée ("Les Blagues de Toto") : « L’histoire m’a toujours fait rêver »

16 janvier 2014 par itre
  • on est bluffé du soin que vous apportez à chaque dessin : de la lisibilité, mais beaucoup d’arrière-plan !
    Je pense le contraire, un manque de lisibilité flagrant à cause des décors surchargés au trait trop épais. Peyo est un maitre de la lisibilité, et Franquin dans Gaston, malgré des décors fouillés reste très lisible.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD