Adam Clarks et le retour du Style illisible

15 novembre 2014 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Vous supposez que c’est là son intention
    Et même si c’est inconscient, quelle importance ? Le locuteur n’est jamais au niveau de son interlocuteur. Cela reste une œuvre personnelle.
    moi j’ai tendance à croire, dans le cas de Lapone, que ce n’est pas tout à fait volontaire (cf la première case de la dernière planche ci-dessus que j’ai mis un certain temps à déchiffrer, la taille n’aidant pas)et si c’est volontaire, je ne vois pas bien l’intérêt ici.
    Heu, il y a deux auteurs, un éditeur qui a lu les épreuves. L’album a un très grand format qui permet de percevoir les détails (c’est sûr qu’ici, la (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.