Jacques Van Melkebeke

18 décembre 2014 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Vous avez raison de remarquer que je considère que la responsabilité de Jacques Van Melkebeke était, comparée à celle d’Hergé, finalement assez anodine quand on considère les faits aujourd’hui.
    C’est une opinion d’historien appuyée sur des travaux que je trouve fiables. Lisez les biographies d’Hergé d’Assouline, de Peeters et de Goddin. Lisez celle de Van Melkebeke par Mouchart. Et faites-vous votre opinion.
    Interrogez-vous de savoir pourquoi des gens insoupçonnables comme E-P. Jacobs et J. Laudy ont continué de réserver leur amitié à cette homme que j’ai personnellement rencontré et avec qui j’ai (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.