André Juillard : « En tant qu’amateur de Blake et Mortimer, j’ai trouvé le scénario du "Bâton de Plutarque" assez jouissif ! »

18 décembre 2014 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Tout de suite les procès d’intention ! C’est sûr que dans Le Secret de l’Espadon, la menace "jaune" l’emporte sur toutes les autres considérations fussent-elles horribles. Rappelons quand même que toutes les capitales occidentales ont été détruites par le dictateur tibétain [sic].
    C’est sûr que Sente prend un sacré risque de chercher à tout prix à mêler l’histoire vraie de la Seconde Guerre mondiale avec l’uchronie jacobsienne qui lui succède. Il en vient à traiter l’Histoire elle-même comme une sorte de matière fictionelle.
    Après le délitement historique du roman national constaté par Pierre Nora, voici (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.