Le Festival d’Angoulême 2015 dans la tourmente

17 janvier 2015
  • Sans oublier la question épineuse, qui va revenir comme un boomerang être année, du partenariat avec Sofastream, société israélienne implantée dans les territoires occupés, donc en toute illégalité au regard du droit international. Un nouvel appel au boycott va sûrement être lancé. Il ne serait pas étonnant que d’autres micro-scandales et polémiques éclatent encore, dans le contexte tendu.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.