YVES RODIER : "Pourquoi j’arrête la bande dessinée."

28 mars 2015
  • Bien sûr... C’est d’ailleurs pour cela qu’il s’était fâché avec tous ses fans tintinophiles qui l’horripilaient avec leur monomanie obsessionnelle et leurs réponses acerbes lorsqu’il répétait qu’il ne voulait plus entendre parler de Tintin (voir sa page facebook).
    Sa lenteur créatrice n’était que le deuxième étage de son abandon du métier, la goutte qui a fait déborder le vase. L’autre raison, c’était d’échapper à des commentaires tels que le vôtre.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.