Angoulême - L’Association du Festival BD survivra-t-elle à ses contradictions ?

19 mars 2015
  • "D’année en année, le FIBD est de plus en plus complexe à organiser. Peut-il affronter les enjeux de demain ?"
    On est en droit de se le demander !
    Comme le lectorat BD et amateur de dédicaces est vieillissant, il va falloir d’année en année adapter de plus en plus les lieux aux déambulateurs, fauteuils roulants. Prévoir des aires où s’asseoir dans les files d’attente. Prévoir des services de secours, un espace pour les personnes atteintes d’Alzheimer qui se sont perdus entre deux stands. Le festival arrivera-t-il à relever ce nouveau défi (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.