Cédric Villani (« Les Rêveurs lunaires ») : « C’est vraiment l’humain qui est au centre du récit. »

24 avril 2015 par Tristan MARTINE
  • C. Villani n’est pas l’objet de l’album, mais son auteur.
    Sauf à penser qu’un scénariste n’est rien et que seul le dessinateur compte, je ne vois pas de quel droit on écarterait la parole de Villani sous prétexte qu’à côté de son activité de scénariste, il est aussi mathématicien.
    Nous publions fréquemment des interviews de scénaristes (Jean-Philippe Bergeron la semaine dernière par exemple), et nous les prenons pour des artistes à part entière, qu’ils soient médiatisés ou (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.