Cédric Villani (« Les Rêveurs lunaires ») : « C’est vraiment l’humain qui est au centre du récit. »

26 avril 2015 par Sergio SALMA
  • Je trouve la réponse faite à Franck Biancarelli méprisante. Villani a-t-il écrit un scénario découpé, dialogué, storyboardé ? A-t-il, si l’album fait 100 pages découpé 100 pages avec descriptifs et dialogues, a-t-il écrit ces récitatifs, suggéré les mises en cases , en page, en chapitres ? A-t-il structuré précisément ces 100 pages ; écrit les enchaînements ? Choisi les plans, les tailles des cases ? a-t-il suggéré les successions d’images ? Bref a -t-il fait un scénario de bande dessinée ? Si oui, c’est un génie, il arrive à faire dès son premier essai des pages aussi bien faites que celles de Baudoin (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.