Cédric Villani (« Les Rêveurs lunaires ») : « C’est vraiment l’humain qui est au centre du récit. »

27 avril 2015 par Franck Biancarelli
  • C’est sûr qu’en travaillant avec Denis Robert, je démontre mon aversion pour les scénaristes qui ne seraient pas de la profession. Ne te fais pas plus bête que tu ne l’ es.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.