Cédric Villani (« Les Rêveurs lunaires ») : « C’est vraiment l’humain qui est au centre du récit. »

27 avril 2015 par Franck Biancarelli
  • Votre revendication sur la préséance du dessinateur sur le scénariste est tout simplement déplacée.
    Relis ma première intervention : Je demandais, avec un artiste de la trempe de Baudoin, un équilibre et non justement une préséance du sujet. Ce mot "sujet" vous l’avez remplacé par le mot "scénariste", permettant à la discussion de dériver gentiment vers de la petite polémique entre dessinateur et scénariste. je ne crois pas que cela trompe grand monde ceci dit donc ce n’ est pas bien grave.
    Bien à (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.