Cédric Villani (« Les Rêveurs lunaires ») : « C’est vraiment l’humain qui est au centre du récit. »

27 avril 2015 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Je t’ai lu :
    "on y interviewe uniquement la personne qui ne maîtrise pas l’art concerné."
    J’ai peut-être sur-interprété mais on voit bien ici qu’il y a la personne "qui ne maîtrise pas l’art concerné" et les autres...
    Cela m’a interpellé parce qu’en exorde insinuant tourné (et compris) comme un compliment, cette approche viendrait d’un manque de discernement de ma part.
    Or, les contributeurs d’ActuaBD font ce qu’ils veulent, avec les moyens qu’ils ont (ils sont bénévoles, faut-il le rappeler, et tous sont très occupés). Je défends donc leur démarche bec et ongles.
    Par ailleurs, nous sommes conscients (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.