Rokhaya Diallo :"Empêcher la liberté de parole serait un manque de respect à la mémoire des victimes des attaques terroristes de Paris"

25 septembre 2019 par Christian MISSIA DIO
  • Bonjour Guillaume T.,
    Sans vouloir critiquer le travail de la LICRA et de SOS Racisme qui font un boulot remarquable, ces deux associations ont perdu du terrain dans la lutte contre le racisme vis-à-vis des associations dont sont issus des gens comme Rokhaya Diallo. Contrairement au slogan "Touche pas à mon pote" de SOS Racisme, ces associations qui sont (sévèrement) critiqués par une partie de la presse donnent d’abord la parole au "pote" en question, à la personne qui est issu d’une communauté qui subit le racisme et les discriminations. Ces associations partent de la base, tandis que la LICRA (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.