Jean Van Hamme et ses "Mémoires d’écriture"

13 juin 2015 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Cher Philippe, il s’agit évidemment d’Epoxy, ouvrage trop osé pour les culs-bénits de Marcinelle et joyeux prétexte, c’est du moins ce qu’explique Jean Van Hamme, pour évincer un prétendant au poste de rédac chef qui avait, c’est ennuyeux, l’appui de Franquin, Roba, Peyo et Morris...
    Jean Van Hamme ne mésestime pas du tout la place de Paul Cuvelier. Ton histoire à propos de Rosinski tient de la parfaite conjoncture, le dessinateur polonais ayant naguère livré d’autres versions.
    Plutôt que de te lancer dans ta diatribe contre les journalistes qui ne se contentent pas de reproduire les dossiers de presse, (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.