Festival d’Angoulême : Suite à un "coup de force", 9eArt+ serait reconduit pour 10 ans

26 juillet 2015
  • Depuis le début de cette histoire, deux conceptions s’opposent : une vision "légale" et une vision "morale". Ce qui est peut-être parfaitement légal et autorisé peut être condamnable d’un point de vue moral, éthique, déontologique, confraternel, etc. C’est sans doute cela que les "indignés" (ce z que vous ajoutez est aussi méprisable qu’il est méprisant sous votre plume) entendent.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.