Angoulême 2016 : Désormais la sélection officielle ne représente plus la bande dessinée francophone.

6 janvier 2016 par Oncle Francois
  • Il est juste dommage que de l’argent public soit utilisé pour mettre en lumière des albums... ;hum hum... pas forcément faciles à lire, faits par des petits labels, avec des auteurs peu connus en France (normal me direz vous avec tant d’auteurs étrangers. Oui, mais ils tirent à eux la couverture médiatique qui aurait pu protéger du froid et de la faim bien des auteurs franco-belges en quête d’un revenu confortable).
    Je suis étonné, pour ne pas dire consterné par cette sélection du FIBD qui reflète les ambitions de son comité directorial et de ses jurys. Le FIBD penche plus du coté du Festival de Cannes (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.