Angoulême 2016 : Le Festival des couacs

8 janvier 2016 par La plume occulte
  • Quelle époque opaque.Partout se multiplient les procès d’intention qui tournent vite aux procès en sorcellerie,on sent les bûchers qui crépitent,même la volonté de rire en s’en payant une bonne tranche devient coupable.On ne peut plus rien dire,ou faire,sans être très vite suspect de tout et son contraire,rattrapé par cette multiplication des cul-bénits dans le paysage,qui s’agitent et vocifèrent .Et on est prié de suivre au garde-à-vous.
    Déjà,Franchement,exiger de mettre des femmes,juste parce que ce sont des femmes,dans une liste de présélection destinée à élire les membres les plus emblématiques d’un (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.