Le Prix Artémisia de la bande dessinée féminine fait la leçon au Festival d’Angoulême

12 janvier 2016 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • Bondoux (qui n’est tout de même pas le seul ni à organiser le Festival d’Angoulême ni à faire la sélection des nominés)
    Vous en êtes, vous qui êtes membre de l’Association du FIBD ? Tout cela est fait en cabinet restreint.
    mais aussi - étrangement - oublier que la plupart des AUTRES festivals bd français n’ont pas plus reconnu les femmes : le Grand Prix BD Boum de Blois (depuis 18998) n’a récompensé qu’une femme (Annie Goetzinger)... pas plus tard qu’en 2014 ! Du côté de St Malo, on en compte également 1 seule depuis 1980 (Claire Wendling en 2000). Vous vous dites que le lauréat du Prix des libraires de (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.