Affaire Aylan et Riss/Charlie Hebdo : Les dessinateurs dans la ligne de mire

21 janvier 2016
  • Si on s’y prend bien, si.
    Il faut juste prendre en compte le fait que ce qui nous fait rire ne fait pas rire d’autres, exemple : blagues sur les handicapés, surtout faites par des gens valides.
    Ou alors, on assume complètement le(s) message(s) sous-jacents de ses caricatures : les enfants musulmans et pauvres, on s’en fout qu’ils crèvent. Pourquoi pas ? Mais alors, faut pas venir pleurer ensuite si on se fait allumer par le reste du monde et qu’on traîne par la suite une réputation de c***ard.
    Rire et caricaturer, oui. Mais il ne faut pas oublier sa responsabilité en tant que personne publique (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.