Willis de Tunis ("Prix Couilles au cul" à Angoulême) : "Tous les Tunisiens qui contestent le système actuel qui devraient avoir ce prix."

30 janvier 2016 par Didier Pasamonik (L’Agence BD)
  • La dessinatrice tunisienne Nadia Khiari, alias Willis de Tunis, a reçu aujourd’hui au Off of Off de la BD d’Angoulême le prix « couilles-au-cul » récompensant « le courage artistique d’un auteur ».
    Comment devient-on dessinatrice en Tunisie ?
    On le devient quand un dictateur promet la liberté d’expression à condition de rester au pouvoir. J’ai toujours dessiné mais j’ai pu enfin faire de la satire politique lors de la révolution en janvier 2011. Ben Ali est parti mais j’ai continué à publier mes dessins (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.