Les "Faux-Fauves" d’Angoulême 2016, malgré le "Mea Culpa" de son auteur suscitent colère et sarcasmes.

1er février 2016 par Pierre-Paul
  • Je ne connais pas cet aimable plaisantin qui a cru bon de faire cette blague, mais n’est pas comique qui veut ! Un humoriste connu aurait dit la même chose tout le monde aurait compris et on passerait l’éponge. Pour paraphraser Audiard, si on mettait les cons sur orbite celui la n’a pas fini de tourner ! Un mot d’excuse me paraît le minimum.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.