Les "Faux-Fauves" d’Angoulême 2016, malgré le "Mea Culpa" de son auteur, suscitent colère et sarcasmes.

1er février 2016 par Didier
  • Pathétique du début jusqu’à la fin....
    Pathétique et incompréhensible...
    Sauf si quelqu’un avait décidé de suicider le festival.....
    Aprés lui le déluge ?

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.