Arrêtons de déconner : tout n’est pas si pourri à Angoulême !

7 février 2016
  • Je crois que l’article tendait à dire que le spectateur , le visiteur a pu savourer le festival grâce à de multiples manifestations ou événements. Toute cette ambiance négative n’est perceptible que par ceux qui s’y intéressent de plus près. Tous ces couacs et puis ces bagarres internes n’ont pas affecté la très grande majorité des visiteurs .

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.