EXCLUSIF ! Franck Bondoux (Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême) : " Ce qui est intéressant dans la médiation, c’est de bâtir un projet public-privé."

2 avril 2016
  • Mon sentiment sur le personnage : c’est la gestion et la politique qui passionnent Monsieur Bondoux, pas la bande dessinée. Je crois que les auteurs, il s’en fiche complètement.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD