EXCLUSIF ! Franck Bondoux (Festival International de la Bande Dessinée d’Angoulême) : " Ce qui est intéressant dans la médiation, c’est de bâtir un projet public-privé."

2 avril 2016 par JLF
  • Finalement, ce M. Bondoux est comme Sarkozy, tout ce qui arrive, c’est grâce à lui, le reste c’est de la faute des autres. Et quand il a tort, c’est toujours qu’on a mal compris. Autre sérieux point commun, il a du mal à accepter l’idée que les gens ne veulent plus de lui, ne veulent plus le voir, l’entendre, avoir à discuter avec lui. Il a fait son temps, il devrait partir, purement et simplement. Abuser de l’hospitalité n’est jamais très sain et on ne voit pas pourquoi sa société bénéficierait d’une exemption à cet égard. Donc, au revoir, M. Bondoux, restons bons amis, venez nous voir quand vous voudrez, (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD