Les comptes des sociétés de Franck Bondoux !

3 avril 2016
  • La question n’est pas là !
    Franck Bondoux pleure misère et crie famine auprès des financeurs publics, alors que sa société Partnership ponctionne une grande part des apports des partenaires privés pour son seul profit personnel : il n’optimise donc pas (pour la manifestation) les financements privés et réclame toujours plus aux collectivités.
    Franck Bondoux prétend gagner moins que son prédécesseur alors que l’essentiel de son revenu sur le FIBD ne vient pas de son salaire (déjà confortable) de délégué général du festival (via 9eArt+), mais bien des commissions perçues sur les apports privés (sponsors, (...)

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD