René Hausman : « Macherot et moi avions une perception totalement différente du dessin : il allait vers la synthèse ; moi, je suis un analytique, un fouilleur... »

4 mai 2016 par Philippe Wurm
  • Trop d’émotions.
    C’était un illustrateur unique. Qui faisait rêver et qui fera toujours rêver. Merveilleux !!
    L’homme était un personnage en soi.
    Partager un repas avec lui était vivre un rêve éveillé, entrer dans son monde, être à la table des géants.
    La tristesse est immense.
    Pour se consoler il reste son oeuvre à contempler et pour avoir l’impression de revivre des moments avec lui le magnifique "sculpteurs de lumière" de Frank Pé, heureusement.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.