> Sélection du 32ème Festival d’Angoulême : du « mainstream » au snobisme ?

10 décembre 2004 par A’DN
  • En même temps je le comprend. Selectionner en meilleur album de l’année un ouvrage sorti au japon y’a 10 ou 15 ans c’est comme si on selectionnait une réedition couleur d’un Corto ou N&B d’un Blake & Mortimer : personne ne remet en question la qualité des ouvrages, juste l’intelligence de la selection...
    Je pense que tout le monde trouverai bizarre que My Fair Lady soit selectionné pour les Oscar 2005.
    Et je suis d’accord quand il dit que ça à même un coté vexant pour les gens qui triment pour faire de la BD de nos jour, y’a un coté c’etait mieux avant, ou de nos jour on sait plus faire de la (...)

Forum sur abonnement

Pour participer à ce forum, vous devez vous enregistrer au préalable. Merci d’indiquer ci-dessous l’identifiant personnel qui vous a été fourni. Si vous n’êtes pas enregistré, vous devez vous inscrire.

Connexions’inscriremot de passe oublié ?

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.
Newsletter ActuaBD