La rentrée Casterman : entre grosses pointures et petits one-shots

13 septembre 2016 par Richard (Teljem)
  • Non Ralph ,vous ne comprenez pas bien (ou vous le faites exprès, ce que je vous souhaite), mais pour assurer sa pérénnité un éditeur ne devrait pas entièrement s’en remettre à des auteurs atteignant l’âge de la retraite, mais bien préparer la relève en permettant aux auteurs des générations suivantes de faire leur métier dans de bonnes conditions, artistiques, financières et de les mettre en avant pour leur donner une chance d’exister.

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.