Jack Lang : « Il faut remettre sur le tapis toutes les questions de création, de production, de diffusion de la bande dessinée. C’est urgent, c’est vital. »

30 septembre 2016
  • Si on veut coller à ce qui se passe dans l’animation. On pourrait, comme pour les réalisateurs : salariat + droit d’auteur. Salaire pour le travail à exécuter et droits pour l’œuvre réalisée. C’est-sût, ça coûterait plus cher aux éditeurs et la surproduction baisserait immédiatement ! Ce serait rémunérer le travail à sa juste valeur mais radical !

Modération a priori

Ce forum est modéré a priori : votre contribution n’apparaîtra qu’après avoir été validée par un administrateur du site.

Qui êtes-vous ?
Votre message

Pour créer des paragraphes, laissez simplement des lignes vides.

Recevez gratuitement les infos BD par e-mail
Cliquez ici.